fbpx

Fin de la tolérance, la CNIL renforce sa vigilance en 2019

Fin de la tolérance, la CNIL renforce sa vigilance en 2019

Fin de la tolérance, la CNIL renforce sa vigilance en 2019 1320 880 jeremy

Le 17 Avril 2019, Marie-Laure DENIS, la nouvelle Présidente de la CNIL, a fait un discours dans lequel elle fait un bilan de l’année 2018 et précise les points de vigilance pour l’année 2019.

L’année 2018 est identifiée comme une année de transition par la CNIL, lors de laquelle celle-ci était davantage dans une démarche d’accompagnement que de contrôle des organismes.

300 contrôles ont été effectués, 40 mises en demeures ont été effectuées, et seulement une dizaine de sanctions pécuniaires ont été prononcées.

La CNIL a identifié trois priorités pour l’année 2019 :

  • Tout d’abord, concernant la politique de contrôle et de dissuasion, la CNIL annonce la fin d’une certaine forme de tolérance qui a accompagné la transition de l’entrée en vigueur du RGPD.

La CNIL aura une vigilance accrue sur quatre points : l’exploitation des plaintes des particuliers, le respect des droits des personnes, plus particulièrement les droits des mineurs qui ont été accrus par le RGPD, ainsi que la responsabilité des sous-traitants.

  • Ensuite, la CNIL compte accroitre l’expertise de la CNIL dans les outils numériques, en approfondissant notamment sur des études relatives aux assistants vocaux et sur le Cloud, qui héberge les données stratégiques des entreprises.
  • Enfin, la CNIL souhaite rester un acteur prépondérant de la diplomatie des données personnelles en Europe ainsi que sur le plan international.

Par conséquent, il faut s’attendre à une augmentation de contrôles, sanctions et mises en demeures pour l’année 2019.